Actualités

5 experts issus des écosystèmes d’appui à l’entrepreneuriat en Afrique se sont réunis le 15 décembre dernier pour décider de l’attribution du Label Afric’innov aux candidats de la première vague de labellisation. 

 

Le Label Afric’innov met à disposition des écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique un référentiel de qualité sur les activités des structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant (SAEI) sur le continent. Il a pour objectif de mettre en lumière les SAEI les plus performantes, et d’améliorer ainsi la lisibilité des acteurs des écosystèmes entrepreneuriaux africains.

 

Ce Label est attribué au terme d’un processus rigoureux, dont l’ultime étape est un Comité de Labellisation. Composé de 5 experts issus des écosystèmes entrepreneuriaux africains, ce Comité souverain et autonome décide de l’attribution du Label ou non sur la base d’un dossier de candidature détaillé. Celui-ci est constitué d'un dossier déposé en ligne par la SAEI, complété par le rapport détaillé d'une visite terrain réalisée par un consultant indépendant, mandaté par Afric'innov.

 

Choisis en fonction de leur secteur de compétences, de leur expérience auprès des SAEI africaines, mais aussi de leur intérêt de collaborer avec des structures d’accompagnement labellisées, les membres du premier Comité de Labellisation étaient les suivants : 

 

LYES BOUABDALLAH (Linkedin) - CEO de Positive Planet International (PPI) et membre du conseil d’administration de plusieurs organisations à but non lucratif en France. Diplômé de la Skema Business School et de la Sorbonne, il a été gestionnaire de portefeuille de nouveaux investissements pour Kinnevik AB, un fonds d’investissement suédois. Ces dernières années, il a contribué à étendre le périmètre d’intervention de PPI à des programmes axés autour des thématiques de l’entrepreneuriat inclusif, et de l’appui aux PME et startups.

 

AGOSSOU HONFO (Linkedin) - Agossou a développé une expérience dans les questions de développement grâce à une dizaine d’années dans la gestion de programmes en Afrique subsaharienne, notamment dans les domaines de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, du développement durable, de l’innovation et du numérique. Depuis 2016, il suit pour l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) la mise en œuvre de ses actions en faveur de l'entrepreneuriat en Afrique de l'Ouest.

 

CHRISTIAN JEKINNOU (Linkedin) - Avec une douzaine d'années d'expérience en innovation numérique et développement de l'entrepreneuriat en Afrique en tant qu’entrepreneur, intrapreneur, investisseur,  formateur, consultant, concepteur et coordinateur de programmes de développement, Christian a une excellente connaissance des écosystèmes entrepreneuriaux africains. Après avoir piloté la conception et le développement de Afric'innov, il a lancé en Janvier 2020, FANAKA&Co, une agence spécialisée sur le développement de l'entrepreneuriat, l'innovation et le numérique en Afrique.

 

DOMINIQUE OWEKISA (Linkedin) - Passionné de l’entrepreneuriat et de l’inclusion financière, Dominique est actif depuis une 15 d’année dans les programmes d’accompagnement en faveur des entrepreneurs et des institutions de microfinance en Afrique. Actuellement, il travaille au sein de ADA – Appui au Développement Autonome – en charge de projets jeunes, notamment sur le développement des solutions de financement adaptées aux besoins des jeunes entrepreneurs sur le continent

 

MARIANNE VIDAL-MARIN (Linkedin) - Marianne Vidal-Marin rejoint I&P Conseil en 2020 en tant que Responsable de l'Accompagnement des Écosystèmes pour le programme I&P Accélération au Sahel financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique. Elle est désormais Directrice d’I&P Conseil. 

Marianne a travaillé 6 ans dans la coopération internationale (Institut français, Ministère des Affaires étrangères, Francophonie), où elle a conçu des programmes de renforcement de compétences qui ont soutenu plusieurs centaines de jeunes entrepreneurs à impact et structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat (SAE), en Afrique et au Moyen-Orient.

 

L’enjeu, pour le Comité, est de distinguer les SAEI qui ont développé des processus pertinents et efficaces en termes d’infrastructures, d’organisation, de méthodologie et ressources d’accompagnement et d’offre de services, afin d’accompagner de manière performante les entrepreneurs qui les approchent.

 

Pour découvrir les résultats du premier Comité de Labellisation, cliquez ici !

Retrouver d'autres articles rédigés par Afric'innov

Pour démarrer votre recherche, tapez un mot-clé :