Actualités

Digital Africa a récemment réussi à doubler les fonds que lui avait alloués le gouvernement français. Sa capacité de financement des startups africaines est ainsi passée de 65 millions d’euros à 130 millions d’euros. Cette augmentation a été décidée à l’issue d’une rencontre entre Kizito Okechukwu et différentes parties prenantes, à Paris.

Le vice-président du conseil d’administration et président par intérim de Digital Africa leur a présenté la nouvelle stratégie de l’organisation qu’il dirige. Au sein de la capitale française, il a pu s’entretenir avec le ministre français en charge des TIC et Remy Rioux, le président de l’Agence française de développement. Cette dernière est d’ailleurs à l’initiative de Digital Africa.

Avec cette somme, elle va pouvoir mieux accomplir sa mission qui inclut le développement de compétences, les communautés du savoir, le financement de projets et d’entreprises (dette et fonds propres), l’émergence d’un environnement réglementaire propice à l’innovation en Afrique, l’assistance technique, ainsi que l’accès au marché pour les startups africaines à fort impact. 

« Digital Africa prévoit de lancer sa nouvelle stratégie vers la fin de l’année et travaillera en étroite collaboration avec divers partenaires clé de l’écosystème africain pour garantir que les start-ups ont la capacité de démarrer, de se développer et de devenir des marques mondiales à succès », a fait savoir Okechukwu.

Retrouver d'autres articles rédigés par Afrique IT News

Tags:

Pour démarrer votre recherche, tapez un mot-clé :