Actualités

L’incubateur d’entreprises sociales burkinabè La Fabrique publie ce mois-ci une note analytique dédiée à la relation entre les acteurs du développement et le secteur privé. Elle y revient notamment sur des exemples concrets de collaboration, et fait ressortir les bonnes pratiques identifiées pour mettre en place un partenariat durable et impactant entre ces deux mondes si différents.

 

Depuis les années 2010, de nombreux pays modifient leur stratégie d’aide au développement, et considèrent désormais le secteur privé comme un acteur clé pour contribuer à une croissance saine, durable et inclusive. Ce changement de paradigme implique des adaptations idéologiques et pratiques fortes, qui doivent être accompagnées pour que les acteurs du développement et le secteur privé aient toutes les clés pour collaborer efficacement.

 

Les questions suivantes se posent alors :

  • - Que peuvent faire concrètement les acteurs du développement pour favoriser l’émergence d’un secteur privé qui participe au développement durable ?
  • - Comment peuvent-ils appuyer l’émergence et le développement de start-ups fortement créatrices de valeur ?
  • - Quelles sont les implications sur les méthodes d’intervention des acteurs du développement ?

 

A travers une revue littéraire détaillée, ainsi que sur la base de son expérience sur le terrain, restituée lors d’une conférence en janvier dernier, La Fabrique propose des pistes de collaboration et fait ressortir les principales bonnes pratiques de ces partenariats entre acteurs du développement et entreprises à impact.

La note revient également sur le rôle déterminant que jouent les structures d’accompagnement, qui peuvent être des acteurs intermédiaires pertinents entre les organisations de développement et les entreprises à impact qu’elles souhaitent accompagner.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Pour accédez à la note d'analyse dans son intégralité, cliquez ici !

Retrouver d'autres articles rédigés par Afric'innov

Pour démarrer votre recherche, tapez un mot-clé :